Douleurs à l’ATM : si vous en avez souffert, vous savez probablement de quoi il s’agit. Dans le cas contraire, vous aurez probablement besoin d’un petit dessin. On définit parfois les troubles de l’ATM comme des douleurs à la mâchoire ou un problème qui cause un craquement lorsque vous ouvrez grand la bouche et la refermez.
Il y a beaucoup plus à savoir sur l’ATM et sur les problèmes qu’elle peut présenter.
  1. Qu’est-ce que l’ATM ?

Articulation temporomandibulaire.

L’ATM désigne l’articulation temporo-mandibulaire. C’est une articulation importante qui fait la jonction entre le crâne et l’os de la mâchoire et dans laquelle interviennent les muscles de la mastication. Votre ATM fonctionne comme un joint articulé et coulissant. Elle intervient dans l’ouverture et la fermeture de la bouche pour favoriser un mouvement en douceur vertical et latéral de la mâchoire et vous permettre de parler, de mastiquer et de bâiller. Les gens croient souvent, à tort, que l’ATM désigne les douleurs à l’ATM. Si vous éprouvez des douleurs dans cette région, votre chiropraticien ou dentiste pourrait parler de trouble temporo-mandibulaire ou TTM.  
  1. Qu’est-ce qui cause les douleurs à l’ATM ? 
Les os de l’articulation sont séparés par un disque cartilagineux qui favorise un mouvement fluide. En cas d’irritation des muscles, le disque se déplace. En cas d’arthrite ou autre maladie articulaire, le mouvement perd de sa fluidité. Les signes courants du problème sont les suivants : bruit sec, craquement, sensibilité musculaire, sensibilité articulaire, incapacité à ouvrir grand la bouche. Il existe trois grandes catégories de troubles liés à cette articulation : 1) la douleur myofasciale, ou douleur des muscles qui contrôlent la mâchoire et des muscles qui s’attachent au cou et aux épaules (le problème le plus courant); 2) le dérèglement interne de l’articulation ou une dislocation (déplacement) discale; et 3) une maladie articulaire dégénérative comme l’arthrite. Les blessures et tensions à la mâchoire, de même que le grincement ou le serrement de dents peuvent accroître les risques de développer un TTM.  
  1. Comment soulager les douleurs à l’ATM ? 
Il existe des moyens conservateurs de soulager les douleurs à l’ATM : manger des aliments plus mous, appliquer de la glace, éviter les mouvements extrêmes de la mâchoire, apprendre des techniques de détente, réduire le stress et faire de légers étirements de la mâchoire pour en améliorer la mobilité.  La manipulation vertébrale, le massage des tissus mous et l’exercice ont aussi démontré leur efficacité à réduire la douleur et les symptômes. Le relâchement myofascial intrabuccal, une technique exercée par certains professionnels de la santé, notamment les chiropraticiens, permet également de détendre les muscles entourant l’articulation en y accédant par la paroi intérieure des joues. L’ATM est une articulation, après tout, et les chiropraticiens sont les spécialistes des fonctions musculaires et articulaires. Ils peuvent évaluer le mécanisme de votre ATM et vous aider à déterminer le meilleur moyen de soulager votre douleur. Que vous optiez pour l’auto-traitement, la thérapie cognitivo-comportementale ou le traitement conjoint dentiste-chiropraticien, il importe de savoir qu’il y a des solutions pour traiter vos douleurs à l’ATM. Consultez votre chiropraticien pour déterminer quelle méthode vous convient.
 
source:association chiropratique canadienne