Être capable d’avoir une pensée claire et de réfléchir calmement nous permet de prendre des décisions, de vivre nos émotions et de mener nos activités quotidiennes. Cette clarté d’esprit peut facilement disparaître en cas de violent mal de tête. Bien des gens souffrent de céphalées occasionnelles, mais les maux de tête fréquents qui nuisent au sommeil ou aux tâches quotidiennes peuvent être invalidants.

Types de céphalées

Les types de maux de tête les plus courants sont les céphalées de tension, qui peuvent causer des douleurs dans toutes les zones de la tête, et les migraines, qui s’accompagnent de nausées et d’une sensibilité à la lumière et au bruit. Les causes des céphalées sont parfois difficiles à cerner, mais les antécédents familiaux, les raideurs cervicales et le stress sont des facteurs courants.

Comment la chiropratique peut-elle aider à gérer les maux de tête?

Les chiropraticiens peuvent évaluer, diagnostiquer et traiter les céphalées. Les données actuelles indiquent que les soins chiropratiques, notamment la thérapie manuelle, peuvent être efficaces pour traiter les céphalées cervicogènes et les céphalées de tension. Des études ont également démontré que les soins chiropratiques peuvent contribuer à atténuer l’intensité et la fréquence des migraines. Les options de traitement sont, entre autres, les suivantes :
  1. Thérapie manuelle
  2. Thérapie des tissus mous
  3. Applications telles qu’électrostimulation, acupuncture et ultrasons
  4. Réadaptation
  5. Changements de mode de vie et éducation
  6. Orientation vers un spécialiste et cotraitement
Les céphalées doivent être prises au sérieux. Consultez en chiropratique si vous éprouvez de fréquents maux de tête, si vous prenez fréquemment des analgésiques pour vos maux de tête, si vous notez des changements dans la nature de vos céphalées ou si vos maux de tête s’aggravent. Il est d’autant plus important de consulter rapidement si vos céphalées sont soudaines et intenses, si elles font suite à une blessure à la tête ou si elles s’accompagnent de fièvre, d’une raideur au cou, d’une faiblesse, d’engourdissements ou de difficulté à parler.
   
source:association chiropratique canadienne