L’été est là et les activités aquatiques battent leur plein. Que ce soit dans un lac près de chez vous, à la plage ou dans une piscine, parlons un peu des exercices que vous pouvez faire dans l’eau et de leurs bienfaits. Voici neuf avantages à faire de l’exercice dans l’eau (le meilleur exercice étant la natation) :
  1. Vos articulations sont moins sollicitées : L’eau vous donne une poussée hydrostatique – autrement dit, vous flottez! Cela réduit l’impact sur vos articulations, ce qui fait que lorsque vous nagez ou faites de l’exercice dans l’eau, vous risquez moins de vous blesser.
  2. Vous souffrez moins de la chaleur :L’entraînement peut causer des coups de chaleur, particulièrement en plein été. En faisant vos exercices dans l’eau, vous évacuez la chaleur plus rapidement et êtes moins susceptible de « surchauffer ». Si l’eau est chaude, vous ne pourrez pas tellement vous rafraîchir, mais votre circulation sanguine sera meilleure, ce qui est souhaitable quand on fait de l’exercice.
  3. L’eau offre un degré de résistance : Comme vous pratiquez vos mouvements dans l’eau plutôt que dans l’air, vous travaillez plus fort. Cette résistance est idéale pour développer votre force globale et votre endurance.
  4. Vous pouvez ajuster la résistance : Selon votre vitesse, votre position et votre forme dans l’eau, la résistance à laquelle vous faites face varie. Par exemple, plus vos mouvements de nage sont hydrodynamiques, plus vite vous irez et moins la résistance sera grande. En revanche, si vous faites du jogging ou de la course dans l’eau, en particulier si vous avez de l’eau au-dessus de la taille, la résistance sera beaucoup plus importante (ce genre d’exercice est souvent conseillé si vous voulez améliorer votre vitesse de course, votre force et votre endurance sur la terre ferme).
  5. C’est de plus en plus facile avec le temps : Mieux vous maîtrisez les techniques de nage, plus vous glissez efficacement dans l’eau, ce qui vous permet de dépenser moins d’énergie et d’efforts tout en allant plus vite. La bonne nouvelle, c’est que plus vous pratiquez et conditionnez votre corps, plus la natation devient facile.
  6. Vous pouvez intégrer des pauses : Vous n’avez pas besoin d’interrompre vos exercices dans l’eau pour donner une pause à votre corps durant un entraînement. Si vous nagez, vous pouvez ajouter des « mouvements de repos », comme la marinière (nage sur le côté) ou le dos crawlé, pendant une minute ou deux (ou une longueur ou deux dans la piscine) jusqu’à ce que vous ayez récupéré.
  7. Vous pouvez augmenter graduellement l’intensité : L’avantage de la natation, c’est que vous pouvez apporter des changements graduels à votre routine sans grande difficulté. Augmentez simplement le temps que vous passez à nager, de façon constante, et faites des pauses plus courtes – ou encore remplacez vos pauses par des mouvements de repos (voir le conseil no6).
  8. C’est idéal pour maintenir la souplesse des articulations et raffermir les muscles : Étant donné le faible impact de l’exercice dans l’eau, vos articulations restent souples. De plus, compte tenu de la résistance qu’offre l’eau, vous gardez vos muscles bien fermes.
  9. Tout votre corps est soutenu : Non seulement l’exercice dans l’eau est à faible impact, mais il est excellent pour le soutien. Votre dos vous dira merci! En effet, vous n’avez pas à vous soucier du poids qu’exerce votre corps sur votre colonne, ni de votre posture lorsque vous vous déplacez dans l’eau. Si vous n’êtes pas un adepte de la natation, vous pouvez quand même effectuer des exercices légers dans l’eau : entraînez-vous à marcher dans la piscine, avec de l’eau jusqu’à la taille, pour relâcher la pression sur vos articulations et votre dos tout en faisant des mouvements.
Chassez la pression en allant à la piscine ou à la plage, et sautez à l’eau! Mais avant de faire trempette, lisez nos conseils pour nager en toute sécurité, que ce soit à la piscine ou en eau libre. De plus, n’oubliez pas qu’il faut bien s’hydrater lorsqu’on fait de l’exercice. Et si vous nagez à l’extérieur cet été, protégez-vous du soleil et de la chaleur. Consultez votre chiropraticien pour savoir quels types d’exercices vous conviennent.
   
source: association chiropratique canadienne