L’été, tout le monde a tendance à bouger plus qu’en hiver : activités, sorties en famille, travaux dans la maison ou le jardin, sports d’été… Toutefois, ces activités peuvent être exigeantes pour le dos et provoquer des douleurs et des raideurs qui nous empêchent de faire tout ce que nous avions prévu. C’est pourquoi nous vous proposons ces quelques conseils, pour vous rappeler les situations propices aux maux de dos et vous permettre de profiter de votre été pleinement et sans douleur.

1. Sortie en famille

Le mal de dos est probablement la dernière chose à laquelle vous pensez lorsque vous partez en famille pour une journée au terrain de jeux, au zoo ou au parc d’attractions. Pourtant, vous aurez à transporter des sacs bien remplis, à vous pencher, à vous tourner ou à prendre vos enfants dans vos bras. Votre dos sera inévitablement mis à mal. Aussi, malgré tout le chaos qui vous entoure, prévoyez des pauses fréquentes.

2. Partie de golf

Vous avez pris votre vendredi après-midi pour aller jouer au golf ? Vous avez bien de la chance ! Cela dit, avant de commencer la partie, faites quelques exercices d’étirement rapides et hydratez-vous bien, surtout si le soleil frappe. Tout au long de la partie, pensez à votre posture et prenez des pauses au besoin pour éviter la fatigue excessive.

3. Fête de jardin

Pour bon nombre de Canadiens, les barbecues et les après-midi de piscine entre amis sont des incontournables de l’été. Le plaisir est au rendez-vous, mais pas toujours la sécurité. Il faut y penser lorsque, par exemple, vous déplacez des meubles et autres objets lourds ou vous prenez part à des activités sportives. Il est important de vous détendre et de vous amuser, mais faites preuve de prudence lorsque vous vous adonnez à des activités estivales qui présentent un risque.

4. Activités aquatiques

Au cœur de l’été, le bonheur c’est une sortie au bord d’un lac. Les sports aquatiques de vitesse comme le tube ou la planche nautique sont certainement très excitants, mais ils peuvent aussi être source de graves blessures au dos. Avant de vous élancer sur l’eau, évaluez bien les risques et soyez prudents ! Quels que soient vos plans, vous ne voulez pas qu’une journée de plaisir vous gâche le lendemain ou le reste de l’été. Prenez une minute pour évaluer les risques et décider si le jeu en vaut la chandelle. Même en été, prenez le temps de vous échauffer, faites attention à votre posture et faites preuve de jugement dans l’évaluation des risques.
   
source: association chiropratique canadienne