Il est magnifique ce tapis de feuilles colorées qui, alors qu’il crisse sous les pas, ramène à ces moments de l’enfance où il était si amusant de s’y jeter à l’automne! Toutefois, à l’âge adulte, c’est plutôt avec un grincement de dents qu’est évaluée la quantité de travail nécessaire pour préparer son terrain à affronter l’hiver! 

Posture de ratissage 

Qui n’a pas déjà ressenti des douleurs et des raideurs après une longue journée à ramasser les feuilles et à se pencher pour les mettre dans des sacs. C’est une activité éprouvante qui exerce une grande tension sur le dos. Prenez garde à vos articulations lorsque vous vous y attaquerez cet automne. Comme avant tout effort physique, un échauffement s’impose. Pourchasser les enfants autour de la maison est un excellent exercice cardiovasculaire!  Une fois prêt à vous attaquer au raclage des feuilles, une posture adéquate est la clé afin d’éviter les courbatures : 
  • Tenez votre dos droit. 
  • Contractez les abdominaux. 
  • Alternez les côtés de ratissage. 
  • Assurez-vous d’avoir une bonne prise sur votre râteau. 
  • Pliez les genoux et gardez le dos droit pour soulever les sacs pleins. 
  • Gardez la charge près du corps pour éviter de surutiliser les muscles du dos. 
Il faut éviter de ratisser les feuilles mortes après des jours de pluie: le poids de votre charge augmenterait alors significativement, ainsi que les risques de blessures.   Vous avez peu de feuilles à ramasser? Une tondeuse à gazon munie d’un bac peut s’avérer efficace, en ajustant la hauteur de la tonte.  Lors du raclage, prenez des pauses souvent, veillez à bien vous hydrater et si vous ressentez de la douleur, arrêtez pour la journée.  

Cordage du bois 

Rien de mieux pour stimuler l’esprit d’équipe dans une famille que de créer une chaîne pour le cordage du bois de chauffage. C’est un exercice exigeant physiquement mais qui peut aussi être agréable en observant quelques règles de base.  
  • Maintenez le dos droit 
  • Positionnez vos pieds à la largeur des épaules 
  • Soulevez la charge en forçant avec les cuisses 
  • Gardez la charge près de vous 
  • Rapprochez-vous de l’endroit où vous déposerez les bûches pour éviter d’étendre les bras 
  • Évitez les torsions du haut du corps en gardant les pieds pointés vers l’action en cours 

Hivernisation des plates-bandes 

Rotations, flexions, étirements du dos, préparer le jardin à affronter la saison hivernale peut s’avérer dangereux si les mouvements répétitifs que cela implique ne sont pas faits adéquatement. Tout d’abord, assurez-vous d’être muni de chaussures ayant une bonne adhérence au sol. Cela vous évitera de glisser sur le sol humide. Vous pouvez également troquer vos lourds outils contre du nouveau matériel léger et ergonomique. Des équipements visant à diminuer les efforts de soulèvement et à réduire les mouvements répétitifs sont disponibles, faites-en bon usage! Ne travaillez pas à bout de bras, vous serez plus rapide et le risque de vous blesser en effectuant un mouvement trop large s’en trouvera réduit. Vous voulez être en pleine forme pour reprendre le flambeau le printemps venu.  

Quoi faire si vous avez mal

Avant d’entamer les travaux d’automne, assurez-vous que votre système neuromusculosquelettique est bien disposé à s’attaquer à l’ouvrage. Malgré toutes vos précautions, vous êtes courbaturé au lendemain de votre blitz de l’automne? Pour soulager vos muscles endoloris, bougez! Les mouvements permettront d’assouplir vos muscles et les courbatures s’effaceront plus rapidement.   Vous avez effectué un mauvais déplacement et la douleur qui en résulte est insoutenable ou est persistante? N’hésitez pas à visiter votre chiropraticien qui évaluera votre condition et vous suggèrera le traitement approprié. Privilégier le travail d’équipe lorsque cela est possible pour réaliser les travaux autour de la maison permet d’en faire plus, en moins de temps et avec plus d’agrément! 

Et vous, combien de sacs de feuilles mortes ramassez-vous par année? 

     
Source: Association des chiropraticiens du Québec