« Déjà plus d’une feuille sèche parsème les gazons jaunis ; Soir et matin, la brise est fraîche ; Hélas ! Les beaux jours sont finis ! »,  nous racontait Théophile Gautier dans son poème intitulé Chanson d’automne (1852).
Les feuilles mortes, la cueillette des pommes et les citrouilles sont des signes précurseurs annonçant l’arrivée de l’automne. La féerie des couleurs  est à vos portes, et les activités qui s’y rattachent aussi ! Qu’il s’agisse de ramasser les feuilles qui tapissent votre cour ou ranger votre matériel entreposé à l’extérieur, toutes ces activités extérieures peuvent devenir très ardues si vous n’effectuez pas les bons mouvements. Pour éviter de se blesser Les règles d’or :
  • Ramasser les feuilles sans douleur
Ramasser les feuilles sur le terrain peut s’avérer être une activité très efficace pour se garder en forme. Il suffit d’utiliser la bonne technique et les bons outils. Optez pour un râteau à lames flexibles disposées en éventail. C’est plus long, mais plus agréable et moins dur pour les bras. Diminuez la tension au niveau de votre dos en plaçant une jambe en avant, et l’autre derrière. Alternez les jambes et les mains de temps en temps. De cette manière, vous garderez toujours votre centre de gravité au bon endroit. Évitez de ramasser les feuilles par temps de pluie, car leur poids augmente considérablement et l’exercice devient beaucoup plus difficile physiquement. Avec son sac de ramassage, votre tondeuse peut être aussi une méthode très efficace pour ramasser les feuilles mortes. Vous n’avez qu’à ajuster les leviers de réglages de la hauteur de la tonte. De cette manière, vous ramasserez les feuilles sans tondre le gazon.
  • Déplacement des objets lourds sans blessure 
Tout d’abord, approchez-vous de l’objet et mettez les pieds à la même largeur que celle de vos épaules. Vos pieds et votre tête doivent pointer en direction de l’objet à lever. Les genoux pliés et le dos droit, utilisez les muscles de vos jambes et de vos bras afin de soulever la charge tout en la gardant près de votre corps. Pour déposer la charge, pliez les genoux en premier, puis contrôlez sa descente.
  • Un échauffement et des étirements appropriés
N’oubliez pas de vous réchauffer graduellement et d’étirer vos muscles à intervalles réguliers pendant toute votre journée de travail. Allez-y de façon progressive. Un échauffement général de 5 minutes est aussi requis pour préparer le corps en élevant votre température corporelle. Si l’échauffement est important au début, il est tout aussi recommandé de bien s’étirer à la fin de la journée. N’hésitez pas à consulter votre professionnel de la santé. Il pourra détecter et vous aidez à prévenir bien des maux. Quant à la réflexion que pose Socrate à savoir s’il existe pour l’homme un bien plus précieux que la santé, il serait difficile de lutter contre cette évidence. Et la chiropratique abonde dans ce sens aussi !      
source:association des chiropraticiens du Québec